La Traditional Anglican Communion demande la pleine communion avec Rome

Traditional Anglican Communion

Au début d’octobre dernier, le collège des évêques de la Traditional Anglican Communion, en réunion pléniaire à Portsmouth, Angleterre, a approuvé à l’unanimité la rédaction du texte d’une lettre adressée au Pape visant à demander le retour à la pleine communion de l’Eglise catholique.

La Traditional Anglican Communion (TAC) est une communion internationale d’anglicans conservateurs (voire traditionnalistes & anglo-catholiques), qui se sont séparées de l’Anglican Communion (qui est, elle, regroupée derrière l’Archevêque de Canterbury). Ces communautés refusent l’ordinations des femmes, les réformes liturgiques, le laxisme moral & la sécularisation qui minent l’Anglican Communion en crise.

La Traditional Anglican Communion, créée il y a moins de vingt ans, regroupe dans ses 14 dénominations nationales 400 000 fidèles de par le monde. Son primat actuel est l’archevêque John Hepworth d’Australie.

Ces anglicans traditionnels recherchent une union avec Rome qui leur permette de conserver leurs traditions liturgiques propres (soit par la formation de juridictions propres, sur le modèles des Eglises de rits orientaux, soit simplement par absorption dans la Pastoral Provison dont nous avions parlé ici-même). Si cette union se réalise, ce sera une grande première depuis la rupture initiée en 1534 par le roi Henry VIII d’Angleterre.

Sources : The Messenger journal.

Un commentaire à propos de “La Traditional Anglican Communion demande la pleine communion avec Rome

Laisser un commentaire