7ème anniversaire du 07/07/07

20140707-174807-64087064.jpg

Léon XIII sur l’origine du pouvoir civil

Sa Sainteté le Pape Léon XIII« Il n’existe qu’une seule raison valable de refuser l’obéissance ; c’est le cas d’un précepte manifestement contraire au droit naturel ou divin, car là où il s’agirait d’enfreindre soit la loi naturelle, soit la volonté de Dieu, le commandement et l’exécution seraient également criminels. Si donc on se trouvait réduit à cette alternative de violer ou les ordres de Dieu ou ceux des gouvernants, il faudrait suivre le précepte de Jésus-Christ qui veut « qu’on rende à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu », et, à l’exemple des Apôtres, on devrait répondre : « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes. » Et il ne serait pas juste d’accuser ceux qui agissent ainsi, de méconnaître le devoir de la soumission ; car les princes dont la volonté est en opposition avec la volonté et les lois de Dieu, dépassent en cela les limites de leur pouvoir et renversent l’ordre de la justice ; dès lors, leur autorité perd sa force, car où il n’y a plus de justice, il n’y a plus d’autorité. »

Léon XIII, encyclique Diuturnum sur l’origine du pouvoir civil, du 29 juin 1881.

Le patriarche de Constantinople se rendra à la messe d’inauguration du pape François

Sa Sainteté le patriarche œcuménique de Constantinople Barthololmée Ier

 

On apprend aujourd’hui que Sa Sainteté Bartholomée, patriarche œcuménique de Constantinople,  assistera à l’inauguration du pontificat du pape François ce 19 mars à Saint-Pierre de Rome. Le patriarche de Constantinople sera accompagné du Métropolite Ioannis (Zizioulas) de Pergame (qui est co-president de la Commission internationale mixte pour le dialogue théologique entre l’Eglise catholique romaine et l’Eglise orthodoxe), ainsi que du Métropolite Tarassios d’Argentine, et du Métropolite Gennadios d’Italie.

C’est sans doute la première fois qu’un pareil événement va se produire, depuis le Grand Schisme d’Orient de 1054, et vraisemblablement même dans toute l’histoire de l’Eglise.

Immédiatement après l’élection du pape François au soir du 13 mars, Sa Sainteté le patriarche Bartholomée a transmis le message suivant de félicitations au Vatican :

Dans la joie et la jubilation de votre élection en tant que leader pastoral des chrétiens catholiques romains à travers le monde, nous faisons part à Votre Sainteté, en ce jour spécial, de l’expression de nos félicitations du fond du cœur et de nos plus sincères salutations,  à vous et aux dévots fidèles de votre Église bénie.

Permettez-nous également, en cette occasion historique, de transmettre nos vœux sincère et nos prières ferventes pour que votre mandat pontifical puisse se révéler une source de paix dans notre monde agité et divisé, un refuge et une consolation pour les pauvres du Seigneur et pour nos frères & sœurs qui souffrent, ainsi que la continuation de notre route vers la réconciliation et la consolidation du dialogue vers l’unité comme Églises sœurs.

Que Dieu accorde à Sa Sainteté de nombreuses années de ministère sain et fructueux pour servir son peuple avec votre humilité, simplicité et charité caractéristiques.

Au Patriarcat œcuménique, le 13 mars 2013

Le frère bien-aimé de Votre Sainteté dans le Christ

+ BARTHOLOMEE
Archevêque de Constantinople, Nouvelle Rome
et Patriarche œcuménique

Source : site du patriarcat œcuménique de Constantinople – AsiaNews.it –

Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies

Par ailleurs, Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies a adressé ses félicitations au nouveau pape. Voici la teneur de son message :

SA SAINTETÉ FRANÇOIS
PAPE DE ROME

Sainteté!

Je vous félicite cordialement de votre élection à l’éminent et important ministère de Primat de l’Église catholique romaine.

Sous votre prédécesseur le pape Benoît XVI, les relations entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique romaine ont reçu une nouvelle impulsion et ont été marquées par une dynamique positive. J’espère sincèrement qu’avec le concours de Votre Sainteté la coopération entre nos Églises se développera dans un esprit d’amour fraternel et de compréhension mutuelle.

Lors de votre accession à la chaire pontificale vous avez choisi le nom de François qui rappelle plusieurs saints connus de l’Église catholique, ayant donné l’exemple du sacrifice de soi en faveur des hommes souffrant et du celui du zèle dans l’annonce de l’Évangile. Nous y voyons votre désir de continuer à prendre soin des pauvres et des malheureux, auxquels vous avez témoigné miséricorde et amour durant les longues années de votre ministère en Argentine, poursuivant l’annonce du Christ crucifié et ressuscité au monde contemporain.

Ces mêmes ministères sont aujourd’hui une priorité de l’Église orthodoxe russe, ce qui ouvre des perspectives de collaboration et de coopération avec l’Église catholique romaine.

Les orthodoxes et les catholiques sont aujourd’hui aussi appelés à unir leurs efforts pour la défense des chrétiens ayant besoin de soutien et de sympathie, soumis à des vexations et à des persécutions dans différents coins de la planète. Des efforts communs sont également nécessaires pour le renforcement des valeurs morales traditionnelles dans les sociétés sécularisées contemporaines.

Veuillez agréer, Sainteté, mes meilleurs vœux de paix, de fermeté des forces spirituelles et physiques, d’aide abondante de Dieu dans le ministère responsable qui vous incombe.

Fraternellement dans le Seigneur,

+ CYRILLE,
Patriarche de Moscou et de toute la Russie

Source : Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou

Métropolite Hilarion de Volokolamsk

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a adressé de même ses félicitations au nouveau Primat de l’Église catholique romaine à l’occasion de son élection à la chaire de saint Pierre. En voici le texte :

Sa Sainteté François
Pape de Rome

Sainteté!

Veuillez agréer mes plus sincères félicitations et mes meilleurs vœux à l’occasion de votre élection à la chaire des évêques de Rome.

Durant les années de votre ministère en Argentine, vous avez su établir de bonnes relations de confiance avec la communauté orthodoxe locale. J’espère que votre action dans une nouvelle sphère à responsabilité favorisera le développement du dialogue orthodoxe-catholique et la collaboration ultérieure entre nos Églises, appelés à défendre ensemble les valeurs évangéliques dans la société sécularisée moderne.

Souhaitant respectueusement à Votre Sainteté paix, meilleure santé et aide de Dieu dans la conduite de votre ministère primatial, je vous assure de ma considération dans le Seigneur,

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk
Président du Département des relations ecclésiastiques extérieures
du Patriarcat de Moscou

Source : Département des relations extérieures du Patriarcat de Moscou

La Chapelle Sixtine prête pour le Conclave

Chapelle-Sixtine

La Chapelle Sixtine est prête à accueillir les cardinaux qui entreront en conclave cet après-midi.

La Chambre des larmes est située à quelques mètres de la chapelle Sixtine, c’est l’endroit où un pape nouvellement élu revêt son vêtement blanc pour la première fois. Puisque personne ne sait exactement qui sera élu, trois ornements pontificaux de différentes tailles sont déjà préparés dans la Chambre des larmes. Il y a aussi trois paires de chaussures rouges différentes et des chapeaux pontificaux.

La Chambre des larmes est ainsi nommée parce qu’il arrive fréquemment que le pape nouvellement élu, submergé par la joie et le fardeau de son nouvel office, y verse ici des larmes ici, quelques instants après avoir été élu pape et avant de se découvrir au monde au balcon de Saint-Pierre.

Un conclave « grégorien »

Saint Grégoire le Grand par Matthias Stom Öffentliche Kunstsammlung Bâle - XVIIème

Le conclave s’ouvrira en la fête de saint Grégoire le Grand (12 mars).

« La huitième congrégation générale des cardinaux a décidé que le conclave pour l’élection du pape débutera le mardi 12 mars 2013. La messe Pro eligendo Pontifice sera célébrée dans la matinée dans la basilique Saint-Pierre et dans l’après-midi les cardinaux entreront en conclave ».

Deus, qui ánimæ fámuli tui Gregórii ætérnæ beatitúdinis prǽmia contulísti : concéde propítius ; ut, qui peccatórum nostrórum póndere prémimur, eius apud te précibus sublevémur. Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Amen.

Dieu, qui avez récompensé votre serviteur Grégoire, en donnant à son âme le bonheur éternel, faites, dans votre bonté, que nous soyons soulagés grâce à ses prières auprès de vous, nous qui sommes accablés sous le poids de nos péchés. Par Notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, qui avec toi vit & règne en l’unité du Saint Esprit, Dieu pour tous les siècles des siècles. Amen.