Retour à Dieu de Son Eminence Alphonse Marie, cardinal Stickler

alfons_maria_stickler_armes.jpg

C’est avec peine que nous apprenons le décès dans la nuit d’hier de Son Eminence le cardinal Stickler.

Le cardinal Stickler était né en Autriche en 1910 & était le plus âgé des cardinaux (il avait du reste célébré cette année ses 70 ans de sacerdoce). Salésien, il avait été professeur de droit canon, & à ce titre expert au second concile du Vatican dans plusieurs commissions, en particulier celle sur le clergé & celle sur la liturgie. Il avait été créé cardinal en 1985 tandis qu’il devenait préfet Bibliothécaire de la Bibliothèque vaticane & Archiviste des Archives secrètes.

S.E. le cardinal Stickler avait constamment défendu la messe traditionnelle, la célébrant fréquemment. Selon lui, la réforme liturgique en général et le Novus Ordo Missæ en particulier étaient en contradiction flagrante avec les volontés des Pères du Concile Vatican II.
En 1986, le cardinal Stickler fit partie de la fameuse commission de neuf cardinaux (avec les cardinaux Ratzinger, Mayer, Oddi, Casaroli, Innocenti, Palazzini & Tomko), appointée par Jean-Paul II, & devant se prononcer sur la question de savoir si l’ancien rit avait été aboli ou pas par Paul VI. A huit voix contre une, cette commission avait établi qu’il n’y avait pas eu de suppression ni d’interdiction de l’ancien rit. A l’unanimité, la commission avait aussi établi qu’un prêtre ne pouvait être poursuivi pour avoir utilisé l’ancien rit, même en dépit des ordres de son évêque.

A l’automne 1998, j’ai eu l’honneur de diriger le chant liturgique lors de la messe pontificale que célébra à Rome même S.E. le cardinal Stickler en l’église Saint-Ignace. A l’occasion de cette très émouvante cérémonie (je crois même qu’une célébration d’une telle ampleur était alors une première à Rome depuis l’après Concile), j’ai pu découvrir un homme d’Eglise très attentif aux demandes précises & aux attentes des fidèles, alors bien souvent cruellement privés du trésor de la messe traditionnelle.

Que du ciel il bénisse nos efforts terrestres.

R.I.P

S.E. Alphonse Marie, cardinal Stickler

Subvenite, Sancti Dei, occurite, Angeli Domini : * suscipientes animam ejus : † offerentes eam in conspectu Altissimi.
V/. Suscipiat te Christus, qui vocavit te : & in sinum Abrahæ Angeli deducant te :
* suscipientes animam ejus : † offerentes eam in conspectu Altissimi.
V/. Requiem æternam dona ei, Domine, & lux perpetua luceat ei.
† offerentes eam in conspectu Altissimi.

Venez à son secours, saints de Dieu, accourez, anges du Seigneur : * recevez son âme : † apportez-là devant la face du Très-Haut.
V/. Que te reçoive le Christ, qui t’as appelé : & que dans le sein d’Abraham les anges te conduisent :
* recevez son âme : † apportez-là devant la face du Très-Haut.
V/ Donnez-lui, Seigneur, le repos éternel, & que votre lumière luise sur lui.
† apportez-là devant la face du Très-Haut.

Laisser un commentaire