Le VI anniversaire du pontificat de Benoît XVI célébré par un concert de musique sacrée

Le pape Benoît XVI a célébré le sixième anniversaire de son élection au souverain pontificat le 5 mai dernier, lors d’un concert d’œuvres de musique classique sacrée des XVIIIème et XIXème siècles.

Ce concert fut offert dans la salle de conférence Paul VI du Vatican par le Président italien Giorgio Napolitano, et fut interprété par l’orchestre et le choeur de l’Opéra de Rome qui donnèrent le Credo d’Antonio Vivaldi et le Stabat Mater de Gioachino Rossini.

Le pape Benoît XVI confia que « l’exécution de ces deux splendides œuvres d’art», dirigées par Jesus Lopez Cobos et Roberto Gabbiani, lui a donné un « moment d’élévation musicale » propre à marquer une nouvelle année en tant que Pape.

Cette année, l’anniversaire de l’élection du Pape – le 19 avril 2005 – a coïncidé avec la Semaine Sainte, obligeant la translation de sa célébration après la quinzaine pascale.

A l’issue du concert, le Pape a livré ses réflexions autour du Credo de Vivaldi, splendide mise en musique du Symbole de Nicée-Constantinople par le prêtre roux et fameux compositeur vénitien du XVIIIème siècle.

« Credo » et « Amen » sont les mots qui commencent et concluent le Symbole de la foi, a-t-il noté. « La foi chrétienne ne dit pas « je crois en quelque chose », mais « je crois en quelqu’un », – en Dieu, qui s’est révélé en Jésus. »

Le Pape a souligné que la forme personnelle du verbe « Credo », signifiant « je crois » en latin, souligne que Jésus révèle non seulement « le vrai sens du monde », mais aussi la vérité profonde sur « la personne tout entière qui est en route vers lui. »

Benoît XVI, qui est lui-même pianiste, a déclaré que Vivaldi et Rossini étaient « de grands musiciens, dont l’Italie – qui fête ses 150 ans de l’unification politique – devaient être fière ».

Il a demandé aux personnes présentes au concert de se souvenir de son « ministère de la vigne du Seigneur » dans leur prière personnelle.

Source : Indiatimes

Laisser un commentaire