Messe de l’aurore à Saint-Denis de La Réunion

Ce matin à Saint-Denis de La Réunion, M. l’Abbé Jacques Laguérie, fspx, célébrait la messe de l’aurore dans la très belle chapelle de l’Immaculée Conception, grâce à l’accueil bienveillant de Mgr Gilbert Aubry, évêque de Saint-Denis de La Réunion.

M. l’Abbé Laguérie célébra également la messe de minuit et la messe du jour de Noël dans le Sud de l’Ile. Il a visité auparavant les fidèles de l’Ile Maurice.

Les fidèles attachés à la liturgie traditionnelle, quoique nombreux dans cette île française en dépit de l’absence de prêtre et d’une messe stables, sont visités tous les deux mois par des prêtres de la Fraternité Saint-Pie X venants de Métropole ou d’Afrique du Sud. Des prêtres de la Fraternité Saint-Pierre visitent à intervalles irréguliers l’île (M. l’Abbé Pozzetto, fssp, sera de passage en janvier). Ce groupe sans prêtre, bien organisé et dynamiquement mené par plusieurs fidèles engagés, parmi lesquels Messieurs Bruno d’Epenoux, Maurice Attié et Robert de Nas de Tourris, constituera une base solide pour l’établissement futur d’une communauté traditionnelle prospère dans cette île.

La Chapelle de l’Immaculée Conception est inscrite le 6 juin 1988 à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en totalité, y compris ses vitraux de Charles Lévêque, maître-verrier à Beauvais, qui sont d’une grande beauté.

Cette chapelle est édifiée par la congrégation des sœurs de Saint-Joseph de Cluny, ordre féminin fondé en Bourgogne par les soeurs Javouhey en 1797, congrégation toujours fortement implantée dans l’Ile de nos jours. Les sœurs sont arrivées à l’île Bourbon en 1817 pour s’occuper de l’instruction des jeunes filles. Après l’acquisition en 1855 d’un terrain à Saint-Denis, elles y font construire dès 1856, une maison d’éducation.

Le 21 avril 1861, le bâtiment est inauguré par Monseigneur Armand-René Maupoint, second évêque de Saint-Denis, en présence de mère Aimée de Jésus de Poulpiquet, supérieure de l’ordre depuis 1855.

Six ans après l’inauguration de leur maison d’éducation, les sœurs de Saint-Joseph de Cluny posent le 8 décembre 1867, la première pierre d’une chapelle, destinée à compléter l’établissement principal de l’ordre à La Réunion. C’est Monseigneur Maupoint qui pose la première pierre et bénit la nouvelle chapelle, concue par Louis François Schneider, architecte de la ville de Saint-Denis. La Chapelle de l’Immaculée conception est dédiée le 6 février 1869.

Laisser un commentaire