Programme du dimanche de l’Apokréo (dernier jour des viandes) ou du Jugement dernier – ton 3

Paroisse catholique russe de la Très-Sainte Trinité, le dimanche 19 février 2012 du calendrier grégorien – 6 février 2012 du calendrier julien, tierce & sexte à 8h55, divine liturgie de saint Jean Chrysostome à 9h15.

Dimanche du ton III de l’Octoèque. Le dimanche de l’Apokréo (ou de Carnaval) marque le dernier jour où les fidèles peuvent user de la viande. Il est appelé également dimanche du jugement dernier en raison du péricope de l’évangile lu ce jour (Matthieu 25, 31-46) et correspond au dimanche de la Quinquagésime du rit romain. Nous sommes encore, jusqu’au 9 février julien, dans l’après-fête de la Rencontre du Seigneur, dont les pièces se combinent également en ce jour avec les pièces du Triode de Carême. Le tropaire de ce jour a du reste été traduit aussi en latin à une époque ancienne pour la procession occidentale de la Chandeleur.

A la petite entrée :
1. Tropaire du dimanche, ton 3 : Que les cieux se réjouissent, * que la terre exulte d’allégresse, * car le Seigneur a fait merveille * par la force de son bras, * terrassant la mort par sa propre mort * et devenant d’entre les morts le premier-né : * du sein de l’Enfer il nous a tous sauvés, * accordant au monde la grâce du salut.
2. Tropaire de la fête, ton 1 : Je te salue, pleine de grâce, Vierge Mère de Dieu : * de toi, en effet, s’est levé le soleil de justice, le Christ notre Dieu, * illuminant ceux qui sont dans les ténèbres ; * et toi, juste vieillard, * sois dans la joie, * car tu as reçu dans tes bras le libérateur de nos âmes, * celui qui nous donne la résurrection.
3. Gloire au Père, & au Fils, & au Saint-Esprit.
4. Kondakion du Triode, ton 1 : Lorsque tu viendras, dans la gloire, sur la terre, ô notre Dieu, * la création entière tremblera, * un fleuve de feu coulera devant ton tribunal, * les livres seront ouverts & les secrets manifestés ; * en ce jour délivre-moi du feu qui ne s’éteint * et rends-moi digne de me tenir à ta droite, * Juge juste & équitable.
5. Et maintenant, & toujours, & dans les siècles des siècles. Amen.
6. Seigneur qui par ta naissance as sanctifié le sein de la Vierge, * par ta Présentation tu as béni les mains de Siméon. * En venant à notre rencontre tu nous as sauvés, * ô Christ notre Dieu. * Donne en notre temps la paix à ton Eglise, * affermis nos pasteurs dans ton amour, * toi le seul ami des hommes.
Prokimen
Du Triode, ton 3 :
R/. Grand est le Seigneur, et infinie est sa puissance, et sa sagesse n’a pas de bornes (Psaume 146, 5).
V/. Louez le Seigneur parce qu’il est bon de le louer ; que la louange que l’on donne à Dieu lui soit agréable & digne de lui (Psaume 146, 1).
De la fête, ton 3 :
R/. Mon âme magnifie le Seigneur, et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon Sauveur (Luc 1, 46).
Epître : 1 Corinthiens (§ 140) VIII, 8 – IX, 2
Alleluia
Du Triode, ton 8 :
V/. Venez, crions de joie pour le Seigneur, acclamons le Dieu qui nous sauve (Psaume 94, 1).
V/. Allons devant lui en actions de grâces, au son des musiques, acclamons-le (Psaume 94, 2).
De la fête, ton 8 :
V/. Maintenant laisse ton serviteur, Seigneur, selon ta parole, s’en aller en paix (Luc 2, 19)
Evangile : Matthieu (§ 106) 25, 31-46
Mégalinaire à la Mere de Dieu pendant l’Anaphore, ton 3
Sainte Mère de Dieu, * espérance de tous les chrétiens, * garde sous ta constante protection * ceux qui placent en toi leur espérance.
« Dans l’ombre et l’écriture de la Loi, * fidèles, nous voyons le mystère préfiguré: * Tout enfant mâle qui ouvre le sein * doit être consacré au Seigneur! * Fils premier-né, Verbe du Père éternel * et premier-né d’une Mère vierge, nous te magnifions. »
Verset de communion
Du dimanche : Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le au plus haut des cieux. (Psaume 148, 1).
De la fête : J’élèverai la coupe du salut, j’invoquerai le nom du Seigneur (Psaume 115, 13). Alleluia, alleluia, alleluia.

Laisser un commentaire