Programme de la Vigile pascale

Résurrection de la cathédrale de Fribourg

Saint-Eugène, le Samedi Saint 7 avril 2012, vigile pascale de 21h00.
Répétition pour les choristes à 16h30.

  • Traits en plain-chant
  • Au retours des fonts baptismaux: Tibi laus perennis, Auctor – « l’hymne du retour des fonts » des manuscrits de l’antique liturgie parisienne – texte de saint Venance Fortunat (c. 535 † c. 601), évêque de Poitiers.
  • Kyrie & Gloria : Messe pour le Samedy de Pasques (H. 8) de Marc-Antoine Charpentier (1643 † 1704), maître de la musique de la Sainte Chapelle
  • Offertoire : O filii et filiæ – offertoire d’orgue pour le Samedy de Pâques – Jean-François d’Andrieu (1682 † 1738), organiste de Saint-Barthélémy et du Roi à Versailles
  • Sanctus & Benedictus : Messe pour le Samedy de Pasques (H. 8) de Marc-Antoine Charpentier
  • Pendant la communion : Regina cœli de Giovanni Battista Riccio († c. 1621), organiste de Saint-Jean-L’Evangéliste à Venise
  • Au dernier évangile : Regina cœli – mise en polyphonie d’après Charles de Courbes (1622)
  • Procession de sortie : Cantilène pascale O filii et filiæ – mélodie du XIIIème siècle, paroles de Jehan Tisserant (XVème siècle), harmonisation Henri de Villiers.
  • Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    2 commentaires à propos de “Programme de la Vigile pascale

    1. Bonjour,

      Un grand merci d’avoir si magnifiquement honoré le Seigneur !
      La liturgie était sublime tant sur le plan du service d’autel que du chant et de l’orgue. Soyez-en tous chaleureusement remercié.
      J’ai remarqué un effectif plus étoffé que l’an passé et un sauf qualitatif majeur en a découlé(merveilleuse messe de Charpentier !)

      Une mention particulière pour l’abbé Iborra dont on apprécié les efforts dans le chant de la messe alors qu’il n’est pas des plus à l’aise dans l’exercice.

      Jérôme.

      1. Surrexit Christus !

        Merci, en effet toute cette Semaine Sainte a été un bon cru, et saluons tout particulièrement le remarquable travail de préparation des cérémonies par les grands clercs.
        L’an passé la Schola était partagée entre la paroisse russe catholique de la Très-Sainte-Trinité et Saint-Eugène, pour cause de coïncidence – hélas pour nous – des deux calendriers grégorien & julien, ce qui, heureusement, ne fut pas le cas cette année (Pâques russe tombe dimanche prochain) : du coup, évidemment, à effectifs pleins, nous pouvions donner un chant de meilleure qualité.

        L’Abbé Iborra avait bien travaillé le chant de la Vigile en particulier le triple Alleluia pascal avant l’évangile, et ma foi il s’en est très bien sorti ! 🙂

    Laisser un commentaire