Xème dimanche après la Pentecôte – Offertoire – Graduale Romanum 1905

Offertoire - Ad te Domine levavi animam meam - ton 2
 

Ad te, Dómine, * levávi ánimam meam : Deus meus, in te confído, non erubéscam : neque irrídeant me inimíci mei : étenim univérsi, qui te exspéctant, non confundéntur. Vers toi, Seigneur, j’élève mon âme ; mon Dieu, en toi je me confie, que je ne sois pas confondu. Que mes ennemis ne se réjouissent point. Non, aucun de ceux qui espèrent en toi ne sera confondu.

Laisser un commentaire