Programme du XXIVème dimanche après la Pentecôte – saints Eraste, Olympas, Rhodion, Sosipatros, Quartus & Tertius – ton 7

Martyre des saints Apôtres  Eraste, Olympas, Rhodion, Sosipatros, Quartus & Tertius - des 70 Disciples du ChristParoisse catholique russe de la Très-Sainte Trinité, le dimanche 23 novembre 2014 du calendrier grégorien – 10 novembre 2014 du calendrier julien, divine liturgie de saint Jean Chrysostome de 9h15.

Dimanche du ton VII de l’Octoèque. Nous fêtons aussi en ce jour les saints Apôtres Eraste, Olympas, Rhodion, Sosipatros, Quartus & Tertius.

Ces différents saints sont des disciples et compagnons des voyages apostoliques de saint Paul, qui sont cités par différents écrits du Nouveau Testament, en particulier dans l’adresse finale de l’Epître aux Romains. La tradition les place parmi les 70 Disciples du Christ, en dépit de leurs noms aux consonances grecques ou romaines. Néanmoins, deux d’entre eux, Rhodion et Sosipatros, sont des parents de saint Paul, probablement juifs comme lui.

Celui sur lequel nous possédons le plus d’informations est saint Eraste de Corinthe. Converti à la foi en Jésus-Christ par saint Paul lors de son premier séjour à Corinthe (vers la fin de l’an 52), il mérita de lui être associé pour ses travaux d’évangélisation et pour ses voyages apostoliques. Avec Paul il parcourut la Judée et la Syrie (l’an 54) puis la Galatie & la Phrygie. A Ephèse, Eraste fut associé à la prédication de saint Paul avec Timothée. De là il les envoya tous deux en Macédoine, avec mission de l’y attendre :

« Et ayant envoyé en Macédoine deux de ceux qui le servaient dans son ministère, Timothée et Éraste, il demeura encore quelque temps en Asie. » Actes XIX, 22.

Saint Paul l’y rejoignit l’année suivante et ils partirent pour l’Achaïe et Corinthe, d’où écrivant aux Romains, il les salue de la part d’Eraste :

« Éraste, trésorier de la ville, vous salue. » Romains XVI, 23.

Inscription retrouvée à Corinthe avec la mention de saint Eraste, édile de la villeEraste possédait donc une fonction municipale de premier plan à Corinthe. Or il se trouve qu’au cours de fouilles archéologiques réalisées dans cette ville en 1929, on dégagea près de l’ancien théâtre une dalle gravée en gros caractères – datée de la moitié du Ier siècle de notre ère – qui porte le texte suivant : « ERASTVS PRO. AED. S. P. STRAVIT », ce qui peut se traduire par : « Erastus, procurateur et édile, posa cette pierre avec ses deniers ».

Mais lorsque saint Paul retourna à Rome pour y souffrir le martyre, Eraste demeura à Corinthe :

« Éraste est demeuré à Corinthe. J’ai laissé Trophime malade à Milet. » 2 Timothée IV, 20.

Les autres saints de ce jour nous sont connus par de brèves mentions de saint Paul :

Saint Olympas était un chrétien de Rome salué dans l’Epître aux Romains :

« Saluez Philologue et Julie, Nérée et sa sœur, et Olympas, et tous les saints qui sont avec eux. » Romains XVI, 15.

Saint Rhodion ou Hérodion était un parent de saint Paul, aussi présent à Rome :

« Saluez ceux qui sont de la famille d’Aristobule. Saluez Hérodion, mon cousin. Saluez ceux de la maison de Narcisse, qui sont nos frères dans le Seigneur. » Romains XVI, 15.

Selon la tradition, les saints Olympas et Hérodion furent décapités à Rome le même jour où mourut crucifié saint Pierre, le Prince des Apôtres, au cours de la persécution ordonnée par Néron.

Saint Sosipatros était aussi un cousin de saint Paul. Il aussi fit partie de ses voyages apostoliques, comme saint Eraste :

« [Paul] fut accompagné par Sosipatros, [fils] de Pyrrhus, de Bérée ; par Aristarque et par Second, qui étaient de Thessalonique ; par Gaïus, de Derbe, et par Timothée ; et par Tychique et Trophime, qui étaient tous deux d’Asie. » Actes XX, 4.

Il était à Corinthe avec Paul lorsque celui-ci écrit aux Romains :

« Timothée, qui est le compagnon de mes travaux, vous salue ; comme aussi Lucius, Jason et Sosipatre, qui sont mes parents. » Romains XVI, 21.

De même que saint Quartus :

« Caïus, qui est mon hôte, et toute l’Église, vous saluent. Éraste, trésorier de la ville, vous salue, et le frère Quartus. » Romains XVI, 23.

Enfin, saint Tertius est le scribe qui copia l’épître envoyée de Corinthe aux Romains sous la dictée de saint Paul :

« Je vous salue au nom du Seigneur, moi Tertius, qui ai écrit cette lettre. » Romains XVI, 22.

*

Aux heures
A tierce & à sexte : Tropaire du dimanche. Gloire au Père. Tropaire des Apôtres. Kondakion  : du dimanche.

Tropaires des Béatitudes : huit tropaires du ton dominical :
1. Il est beau à voir & bon à manger, * le fruit qui a causé mon trépas ; * mais le Christ est cet arbre de vie * dont je puis manger sans mourir ; * & je crie avec le bon Larron : ** Souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton royaume.
2. Dieu de tendresse, mis en croix, tu effaças * la cédule de l’antique péché d’Adam ; * de l’erreur tu sauvas l’ensemble des mortels : ** aussi nous te chantons, Bienfaiteur & Seigneur.
3. Sur le croix, Dieu de tendresse, tu clouas nos péchés, * par ta mort tu triomphas de la mort ; * d’entre les morts tu éveillas les trépassés ; ** aussi nous nous prosternons devant ta sainte Résurrection.
4. Dans les oreilles d’Eve le serpent injecta son venin, * mais le Christ sur l’arbre de la croix * fit jaillir pour le monde la douceur de la vie. ** Souviens-toi de moi, Seigneur, dans ton royaume.
5. Au sépulchre on te dépose comme un mortel, * ô Christ, universelle Vie, * mais de l’Enfer ayant brisé les verrous, * tu ressuscites le troisième jour * avec gloire & puissance, illuminant le monde entier : ** gloire, Seigneur, à ta sainte Résurrection.
6. Ressuscité d’entre les morts le troisième jour, * le Seigneur donne aux Disciples sa paix ; * les bénissants, il les envoie et leur dit : ** Amenez tous les hommes au royaume de Dieu.
7. Lumière est le Père, lumière le Fils, * lumière aussi le Saint-Esprit, * mais une seule lumière est en eux trois, * car en trois personnes il n’y a qu’un seul Dieu * consubstantiel & coéternel ** sans division ni confusion depuis toujours & à jamais.
8. Tu mis au monde dans la chair * le Fils & Verbe du Père éternel * d’une manière que lui seul connaît ; * aussi, Vierge Mère de Dieu, * nous qui par toi fûmes divinisés, ** nous te crions : Réjouis-toi, espérance des chrétiens.

A la petite entrée :
1. Tropaire du dimanche, ton 7 : Tu as détruit la mort par ta croix, * ouvert au Larron le Paradis ; * changé en joie les pleurs des myrrophores * et ordonné aux apôtres de prêcher. * Tu es ressuscité, ô Christ Dieu, ** donnant au monde ta grande miséricorde !
2. Tropaire des Apôtres, ton 3 : Saints Apôtres du Seigneur, * intercédez auprès du Dieu de miséricorde ** pour qu’à nos âmes il accorde le pardon de nos péchés.
3. Kondakion des Apôtres, ton 4 : Des Apôtres en ce jour * est apparue la sainte festivité * qui procure notoirement * la rémission de leurs péchés ** aux fidèles célébrant leur mémoire sacrée.
4. Gloire au Père, & au Fils, & au Saint-Esprit.
5. Autre kondakion des Apôtres, ton 2 : Après avoir illuminé votre esprit avec la lumière divine, * vous avez par votre sagesse détruit les ruses des orateurs ; * et pour avoir pêché tous les païens, O glorieux apôtres, * vous les avez amené au salut, ** en leur apprenant à glorifier la Trinité divine.
6. Et maintenant, & toujours, & dans les siècles des siècles. Amen.
7. Kondakion du dimanche, ton 7 : Désormais la force de la mort est impuissante à retenir les mortels, * car le Christ est descendu, brisant et détruisant les puissances de la mort ; * l’Enfer est enchaîné, * les Prophètes tous ensemble se réjouissent. * Le Sauveur, disent-ils, est apparu à ceux qui demeurent dans la foi ; ** venez, fidèles, prendre part à la Résurrection.

Prokimen
Du dimanche, ton 7 :
R/. Le Seigneur donne la puissance à son peuple, le Seigneur bénit son peuple dans la paix (Psaume 28, 11).
V/. Rendez au Seigneur, fils de Dieu, rendez au Seigneur la puissance & la gloire (Psaume 28, 1).

Epître
Du dimanche : Ephésiens (§ 221) II, 14-22.
Car c’est par Lui que nous avons accès les uns et les autres auprès du Père dans un même Esprit.

Alleluia
Du dimanche, ton 7 :
V/. Il est bon de rendre grâce au Seigneur, de chanter pour ton Nom, ô Très-Haut, (Psaume 91, 1)
V/. de publier au matin ton amour, ta fidélité au long des nuits (Psaume 91, 2).

Evangile
Du dimanche : Luc (§ 53) X, 25-37.
Il s’approcha donc de lui, versa de l’huile et du vin dans ses plaies, et les banda ; et l’ayant mis sur son cheval, il le mena dans une hôtellerie, et prit soin de lui.

Verset de communion
Du dimanche : Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le au plus haut des cieux. (Psaume 148, 1). Alleluia, alleluia, alleluia.

Un commentaire à propos de “Programme du XXIVème dimanche après la Pentecôte – saints Eraste, Olympas, Rhodion, Sosipatros, Quartus & Tertius – ton 7

Laisser un commentaire