Programme de la fête de saint Antoine de Padoue – rit dominicain

13 juin - saint Antoine de Padoue. Ici avec l’Enfant Jésus. Peinture de Giambattista Pittoni (1687+1767). Ca’ Rezzonico. VeniseSaint-Eugène, le samedi 13 juin 2020, messe de 11h30 célébrée en rit dominicain (avec l’association SOS Chrétiens d’Orient).

Antoine naquit à Lisbonne en Portugal, de parents nobles qui l’élevèrent pieusement. Jeune homme, il embrassa la vie des Chanoines réguliers. Comme on transportait à Coïmbre les corps de cinq bienheureux Martyrs, Frères mineurs qui avaient récemment souffert pour la foi au Maroc, leur vue embrasa Antoine du désir d’être aussi martyrisé, et il passa dans l’Ordre des Franciscains. Sous l’impulsion de ce désir, il se dirigea vers le pays des Sarrasins ; mais une maladie le réduisit à l’impuissance et le força de revenir. Or, bien que le navire qui le portait fît voile pour l’Espagne, les vents le poussèrent en Sicile.
IVème leçon des vigiles nocturnes de cette fête, au second nocturne.

De la Sicile, il se rendit au chapitre général qui se tenait à Assise. Puis, retiré dans l’ermitage du mont Saint-Paul en Toscane, il y vaqua longtemps à la divine contemplation, aux jeûnes et aux veilles. Élevé plus tard aux saints Ordres, il reçut la mission de prêcher l’Évangile. La sagesse et la facilité de sa parole lui obtinrent tant de succès et excitèrent une telle admiration que, prêchant un jour devant le souverain Pontife, il fut appelé par lui l’arche du Testament. Il poursuivit les hérésies avec une extrême rigueur, et les coups qu’il leur porta lui valurent le nom de perpétuel marteau des hérétiques.
Vème leçon des vigiles nocturnes de cette fête, au second nocturne.

Le premier de son ordre, à cause de l’éclat de sa science, il expliqua les saintes lettres à Bologne et ailleurs, et dirigea les études de ses frères. Après avoir parcouru nombre de provinces, il vint, un an avant sa mort, à Padoue, où il laissa d’insignes monuments de sa sainteté. Enfin, ayant accompli de grands travaux pour la gloire de Dieu, chargé de mérites, illustré par ses miracles, il s’endormit dans le Seigneur aux ides de juin, l’an du salut mil deux cent trente et un. Le souverain Pontife Grégoire IX l’a inscrit au nombre des saints Confesseurs. Il fut déclaré Docteur de l’Église Universelle par le Pape Pie XII.
VIème leçon des vigiles nocturnes de cette fête, au second nocturne.

*

Télécharger le livret de cette messe au format PDF.
Télécharger le livret des chantres (plain-chant dominicain de messe – In medio Ecclesiæ – des Docteurs) au format PDF.

Saint Antoine de Padoue & l'Enfant Jésus - biscuit de la fabrique de Giovanni Volpato, Rome c. 1800

Saint Antoine de Padoue & l’Enfant Jésus – biscuit de la fabrique de Giovanni Volpato, Rome c. 1800

Laisser un commentaire