Sancti Eugenii digna memoria – Hymne de saint Eugène – plain-chant adapté de Marc-Antoine Charpentier (1643 † 1704)

Sancti Eugenii digna memoria - Hymne de saint Eugène
Sancti Eugenii digna memoria
Recurrit, Socii ; plaudat Ecclesia,
Exultat Gallia, tanti Martyrii
Sacro ditata pignore. De saint Eugène la digne mémoire
Revient, ô frères ; L’Eglise applaudit,
La Gaule triomphe d’être enrichie
Du gage sacré d’un tel martyr.
Alumnus Græciæ, visit Hispaniam,
Doctor Hispaniæ revisit Galliam,
Docti præsentiam Doctoris Galliæ
Fideli captans pectore. Disciple de la Grèce, il visite l’Espagne,
Docteur de l’Espagne, il revoit la Gaule,
Recherchant, dans la fidélité de son cœur,
La présence du savant docteur des Gaules.
Patrem desiderat, votum prosequitur,
Jam prope venerat, hostis irascitur
Sanctus vir rapitur, quem ensis tenerat,
Caput vellens a corpore. Il désire son père, il le cherche de ses vœux,
Déjà il était près de lui, l’ennemi s’irrite,
Saisit l’homme de Dieu et de son glaive
Lui tranche la tête.
In lacu proximo corpus submittitur,
Custodi optimo pignus commititur ;
Recens, ut mittitur manet longissimo
Sub unda corpus tempore. Dans un lac voisin son corps est jeté,
A cet excellent gardien ce dépôt est confié ;
Bien longtemps intact comme au premier jour
Son corps demeure sous les eaux.
Hercoldus patitur, quem Dei visio
Ex hoc alloquitur in Dyonisio :
Salutis pretio Sanctus redimitur,
Digno locandus decore. Ercold souffre ; une vision de Dieu
Par la bouche de Denys lui parle ainsi :
Que pour prix de sa guérison
le saint soit retiré des eaux,
Qu’un sanctuaire s’élève en son honneur.
Sit Patri gloria, sit honor Filio,
Virtus, potentia, laus, jubilatio ;
Flamini socio surgat sors socia,
Ut pari constant robore. Amen. Gloire soit au Père, au Fils soit honneur,
Force, puissance, louange, jubilation ;
A l’Esprit-Saint même gloire,
mêmes honneurs,
Pour qu’il soit établi qu’ils ont
même puissance. Ainsi soit-il.

Laisser un commentaire