Programme du XXIIIème dimanche après la Pentecôte – saint Luc – ton 6

Paroisse catholique russe de la Très-Sainte Trinité, le dimanche 31 octobre 2010 du calendrier grégorien – 18 octobre 2011 du calendrier julien, tierce & sexte à 8h55, divine liturgie de saint Jean Chrysostome à 9h15.

Dimanche du ton VI de l’Octoèque. Nous fêtons aussi en ce jour l’Apôtre & Evangéliste Luc. Celui-ci fut médecin à Antioche. Après sa conversion, il devint le compagnon de saint Paul dans l’évangélisation. Cultivé & lettré tant en grec qu’en araméen, il rédigea le 3ème évangile ainsi que sa suite, les Actes des Apôtres. Après avoir accompagné Paul à Rome pour son ultime voyage, il mourut martyr à Thèbes en Béotie. Le 3 mars 357, l’empereur Constance, fils de Constantin, fit transporter le corps de saint Luc à Constantinople par l’intermédiaire de saint Artémios, duc d’Egypte, et la fit déposer sous l’autel de l’église des Saints-Apôtres, auprès des saintes reliques des Apôtres André et Timothée. Saint Grégoire le Grand, apocrisiaire à Constantinople, en apporta le chef à Rome.

A la petite entrée :
1. Tropaire du dimanche, ton 6 : Devant ton sépulcre les Puissances des cieux, * autant que les soldats furent frappés d’effroi ; * et Marie Madeleine se tenait près du tombeau, * cherchant ton corps immaculé ; * mais tu brisas l’Enfer sans te laisser vaincre par lui, * tu rencontras la Vierge et nous donnas la vie. * Ressuscité d’entre les morts, * Seigneur, gloire à toi.
2. Tropaire de saint Luc, ton 5 : Le chroniqueur des Actes des Apôtres, * le brillant rédacteur de l’Evangile du Christ, * saint Luc, qui pour l’Eglise, fut un intarissable écrivain, * par des hymnes sacrées louons-le * comme saint apôtre & comme excellent médecin * guérissant les humaines infirmités, * les naturelles douleurs & les spirituelles passions * & sans cesse pour nos âmes intercédant.
3. Gloire au Père, & au Fils, & au Saint-Esprit.
4. Kondakion de saint Luc, ton 2 : Prédicateur de la piété véritable et rhéteur du mystère ineffable, étoile de l’Eglise, Luc fut la louange divine. En effet, le Verbe l’a élu avec Paul, le sage docteur des nations, lui l’Unique qui connaît les cœurs.
5. Et maintenant, & toujours, & dans les siècles des siècles. Amen.
6. Kondakion du dimanche, ton 6 : De sa main vivifiante le Seigneur source-de-vie, * le Christ notre Dieu, * a fait surgir tous les morts des ténèbres de l’Enfer, * accordant la résurrection à tout le genre humain ; * il est vraiment notre Sauveur, * notre vie, notre résurrection et le Dieu de l’univers.
Prokimen
Du dimanche, ton 6 :
R/. Sauve, Seigneur ton peuple, et béni ton héritage (Psaume 27, 9).
V/. Vers Toi, Seigneur, j’appelle : mon Dieu, ne sois pas sourd envers moi (Psaume 27, 1).
De saint Luc, ton 8 :
R/. Par toute la terre a retenti leur message, & leur parole jusqu’aux limites du monde (Psaume 18, 5).
Alleluia
Du dimanche, ton 6 :
V/. Ton amour, Seigneur, à jamais je le chante, d’âge en âge ma parole annonce ta fidélité (Psaume 88, 2).
V/. Car j’ai dit : l’amour est bâti à jamais, aux cieux tu as fondé ta fidélité (Psaume 88, 3).
De saint Luc, ton 1 :
V/. Qui demeure à l’abri du Très-Haut, loge à l’ombre du Puissant (Psaume 90, 1),
Verset de communion
Du dimanche : Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le au plus haut des cieux. (Psaume 148, 1).
De saint Luc : Par toute la terre a retenti leur message, & leur parole jusqu’aux limites du monde. (Psaume 18, 5). Alleluia, alleluia, alleluia.

Laisser un commentaire