Missa pro eligendo Summo Pontifice célébrée ce soir à Saint-Eugène

Frontispice du livret des chantres

Chant du Veni Creator

On est à genoux pour la première strophe de l’hymne.

Veni Creátor Spíritus,
Mentes tuórum vísita,
Imple supérna grátia
Quæ tu creásti péctora.
Viens, Esprit Créateur,
Visite les âmes des tiens,
Emplis de la grâce d’en-haut
Les cœurs que tu as créés.
Qui Paráclitus díceris,
Donum Dei altíssimi,
Fons vivus, ignis, cáritas,
Et spiritális únctio.
Toi qui est dit le Paraclet,
Don du Dieu Très-Haut,
Source vive, feu, amour,
Et spirituelle onction.
Tu septifórmis múnere,
Dextræ Dei tu dígitus,
Tu rite promíssum Patris,
Sermóne ditans gúttura.
Tu es l’Esprit aux sept dons,
Le doigt de la dextre de Dieu,
L’Esprit promis par le Père,
Qui inspire nos paroles.
Accénde lumen sénsibus,
Infúnde amórem córdibus,
Infírma nostri córporis
Virtúte firmans pérpeti.
Allume en nos sens ta lumière,
Déverse ton amour en nos cœurs,
Guéris nos corps
En leur conférant ta force.
Hostem repéllas lóngius,
Pacémque dones prótinus :
Ductóre sic te prævio
Vitémus omne nóxium.
Repousse l’ennemi au loin,
Et donne-nous la paix bien vite ;
Sous ta conduite & ton conseil
Nous éviterons tout danger.
Per te sciámus da Patrem,
Noscámus atque Fílium,
Te utriúsque Spíritum
Credámus omni témpore.
Donne-nous par toi de connaître le Père,
Que nous connaissions aussi le Fils ;
Et qu’en toi, leur commun Esprit
Nous croyions en tout temps.
Doxologie hors le temps pascal :
Sit laus Patri cum Fílio,
Sancto simul Paráclito,
Nobísque mittat Fílius
Charísma Sancti Spíritus. Amen.
Louange au Père ainsi qu’au Fils
De même qu’au Saint Paraclet,
Et que le Fils nous envoie
Les charismes du Saint-Esprit. Amen.
V/.  Emítte Spíritum tuum, et creábuntur.
R/.  Et renovábis fáciem terræ.
Envoie ton Esprit, et tout sera créé.
Et tu renouvelleras la face de la terre.
Orémus. – Deus, qui corda fidélium Sancti Spíritus illustratióne docuísti : da nobis in eódem Spíritu recta sápere ; et de ejus semper consolatióne gaudére. Per Christum Dóminum nostrum. Prions. – Dieu qui a enseigné les cœurs de tes fidèles par l’illumination du Saint Esprit, donne-nous, par ce même Esprit, le goût de la droiture et la joie d’éprouver toujours sa consolation. Par le Christ Notre Seigneur.
R/.  Amen.  

Introït

Missa pro Eligenda - Introit Suscitabo mihi - ton iii.

IIIème ton – I Rois, 2, 35 – Psaume 131, 1

Je me susciterai un prêtre fidèle, qui agira selon mon cœur et selon mon âme : et Je lui construirai une demeure stable et il marchera devant mon Christ tous les jours. – Ps. Souviens-toi, Seigneur de David, et de toute sa mansuétude. – V/. Gloire au Père.

Collectes

V/.  Dóminus vobiscum.
R/.  Et cum spíritu tuo
 
De la messe pour l’élection du Souverain Pontife
Orémus. – Supplici, Dómine, humilitáte depóscimus : ut sacrosánctæ Románæ Ecclésiæ concédat Pontíficem illum tua imménsa píetas ; qui et pio in nos stúdio semper tibi plácitus, et tuo pópulo pro salúbri regímine sit assidue ad glóriam tui nóminis reveréndus. Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Prions. – Suppliants et humbles, nous t’implorons, Seigneur : que ton immense bonté donne à la sacro-sainte Église Romaine un Pontife tel qu’il te plaise toujours par son zèle surnaturel envers nous et qu’il mérite la vénération de ton peuple par son sage gouvernement à la gloire de ton Nom. Par Notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, qui avec toi vit & règne en l’unité du Saint Esprit, Dieu pour tous les siècles des siècles.
R/.  Amen.  
Du jour.  

Epître

Léctio Epístolæ beáti Pauli Apóstoli ad Hebrǽos                        4, 16 – 5, 1-7

Fratres : Adeámus cum fidúcia ad thronum grátiæ, ut misericórdiam conséquimur et grátiam inveniámus in auxílio opportúno. Omnis namque póntifex ex homínibus assúmptus, pro homínibus constitúitur in iis, quæ sunt ad Deum, ut ófferat dona, et sacrifícia pro peccátis : qui condolére possit iis, qui ígnorant et errant : quóniam et ipse circúmdatus est infirmitáte : et proptérea debet, quemádmodum pro pópulo, ita étiam et pro semetípso offérre pro peccátis. Nec quisquam sumit sibi honórem, sed qui vocátur a Deo, tamquam Aaron. Sic et Christus non semetípsum clarificávit, ut póntifex fíeret, sed qui locútus est ad eum : Fílius meus es tu, ego hódie génui te. Quemádmodum et in álio loco dicit : Tu es sacérdos in ætérnum, secúndum órdinem Melchísedech. Qui in diébus carnis suæ preces supplicationésque ad eum, qui possit illum salvum fácere a morte, cum clamóre válido et lácrimis ófferens, exaudítus est pro sua reveréntia. En effet, tout grand prêtre, pris du milieu des hommes, est établi en faveur des hommes, dans leurs relations avec Dieu, afin d’offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il peut compatir aux ignorants et aux égarés, puisqu’il est lui-même enveloppé de faiblesse et puisque, à cause même de cette faiblesse, il doit offrir, pour lui-même comme pour le peuple, des sacrifices pour les péchés.

Nul ne s’attribue lui-même cette charge, mais on y est appelé par Dieu, tout comme Aaron. Ainsi, ce n’est pas le Christ qui s’est attribué lui-même la gloire de devenir grand prêtre, mais il l’a reçue de Celui qui lui a dit : « Tu es mon fils, moi, aujourd’hui, je t’ai engendré ». Comme il dit aussi ailleurs : « Tu es prêtre pour l’éternité selon l’ordre de Melchisédech ». C’est lui qui, aux jours de sa vie mortelle, avec de grands cris et des larmes, présenta des prières et des supplications à Celui qui pouvait le sauver de la mort ; il fut exaucé à cause de sa piété.

Graduel

Missa pro Eligenda - Graduel Pontifex - ton v.

Vème ton – Lévitique 21, 10 – Hébreux 2, 17

 Le Pontife, grand-prêtre parmi ses frères, sur la tête de qui a été répandu l’huile de l’onction et dont les mains ont été consacrées pour le sacerdoce, revêtu des ornements sacrés, a dû se faire semblable en tout à ses frères. – V/. Pour devenir miséricordieux et devenir un grand-prêtre fidèle à Dieu : pour obtenir l’expiation des péchés du peuple.

Trait

Missa pro Eligenda - Trait Surge, ton viii

 

VIIIème ton – Psaume 131, 8-10

Lèves-toi, Seigneur, vers ton repos, toi et l’arche de ta sainteté. V/. Que tes prêtres se revêtent de justice et que tes saints exultent. V/. A cause de David, ton serviteur, ne repousses pas ton Christ.

Evangile

Sequéntia sancti Evangélii secúndum Joánnem                                            14, 15-21

In illo témpore : Dixit Jesus discípulis suis : Si dilígitis me, mandáta mea servate. Et ego rogábo Patrem, et alium Paráclitum dabit vobis, ut máneat vobíscum in ætérnum, Spíritum veritátis, quem mundus non potest accípere, quia non videt eum nec scit eum. Vos autem cognoscétis eum ; quia apud vos manébit, et in vobis erit. Non relínquam vos órphanos : véniam ad vos. Adhuc módicum ; et mundus me jam non videt. Vos autem vidétis me, quia ego vivo, et vos vivétis. In illo die vos cognoscétis, quia ego sum in Patre meo, et vos in me, et ego in vobis. Qui habet mandáta mea et servat ea : ille est, qui díligit me. Qui autem díligit me, diligétur a Patre meo ; et ego díligam eum, et manifestábo ei meípsum.

En ce temps-là, Jésus dit à ses disciples : « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Et moi, je prierai le Père et il vous donnera un autre Paraclet pour être avec vous éternellement : l’Esprit de vérité que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas. Vous, vous le connaîtrez, parce qu’il demeurera avec vous et qu’il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins ; je viendrai à vous. Encore un peu de temps et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez parce que je vis et que vous vivrez. Ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, et vous en moi, et moi en vous. Celui qui a mes commandements et les garde, voilà celui qui m’aime ; Celui qui m’aime sera aimé de mon Père, et moi je l’aimerai et je me manifesterai à lui ».

Offertoire

Missa pro Eligenda - Offertoire Non participentur, ton iv

 

IVème ton – III Esdras 5, 40

Que l’on ne participe pas au sacrifice tant que ne se sera pas levé un Pontife pour montrer la vérité.

Secrètes

De la messe pour l’élection du Souverain Pontife
Tuæ nobis, Dómine, abundántia pietátis indúlgeat : ut per sacra múnera, quæ tibi reverénter offérimus, gratum maiestáti tuæ Pontíficem sanctæ matris Ecclésiæ regímini præésse gaudeámus. Per Dóminum nostrum Jesum Christum, Fílium tuum, qui tecum vivit et regnat in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sæcula sæculórum. Que l’abondance de ta bonté, Seigneur, nous soit indulgente : que par ces dons sacrés que nous t’offrons avec respect, nous ayons la joie de voir présider au gouvernement de notre mère la sainte Église un Pontife qui soit agréable à ta majesté. Par Notre Seigneur Jésus-Christ, ton Fils, qui avec toi vit & règne en l’unité du Saint Esprit, Dieu pour tous les siècles des siècles.
Du jour.

 Communion

Missa pro Eligenda - Communion Veste sancta, ton viii

 

VIIIème ton – Exode 29, 29-30

Le Pontife revêtira l’ornement sacré après avoir reçu l’investiture, et il entrera dans le tabernacle de l’Alliance pour servir dans le sanctuaire.

Postcommunions

V/.  Dóminus vobíscum.R/.  Et cum spíritu tuo.  
De la messe pour l’élection du Souverain Pontife

Orémus. – Pretiósi Córporis et Sánguinis tui nos, Dómine, sacraménto reféctos, mirífica tuæ majestátis grátia de illíus Summi Pontíficis concessióne lætíficet : qui et plebem tuam virtútibus ínstruat, et fidélium mentes spirituálium aromátum odóre perfúndat Qui vivis et regnas cum Deo Patre in unitáte Spíritus Sancti Deus, per ómnia sæcula sæculórum.

Prions. – Renouvelés par ton Corps et ton Sang précieux, que la grâce admirable de ta majesté, Seigneur, nous réjouisse d’avoir un Pontife qui instruise ton peuple dans les vertus et répande dans les âmes des fidèles le parfum des grâces spirituelles. Toi qui vis & règnes avec Dieu le Père en l’unité du Saint Esprit, Dieu pour tous les siècles des siècles.

R/.  Amen.  
Du jour.

Laisser un commentaire