Claudin de Sermisy – Magnificat octavi toni

Claudin de Sermisy (1490 † 1562), sous-maître de la Chapelle royale, chanoine de la Sainte-Chapelle, de Notre-Dame-de-La-Rotonde de Rouen & de Sainte-Catherine de Troyes.
Magnificat octavi toni
5 voix mixtes (SATBB).
6 pages – 8ème ton (mode de sol).

Surtout connu de nos jours par son abondante production de chansons françaises profanes, Claudin de Sermisy a laissé également une production de musique sacrée de grande qualité.

Ce Magnificat du 8ème ton est le dernier d’une série complète de 8 Magnificat sur les 8 tons d’Eglise. Sermisy alterne les versets selon deux formes : les versets impairs sont en faux-bourdon, les pairs en musique. Il y aura donc avantage à donner cet œuvre à deux chœurs séparés.

Voici l’organisation des versets pairs en musique :

  • Et exultavit : choeur à 4.
  • Quia fecit : en trio.
  • Fecit potentiam : chœur à 4.
  • Esurientes : chœur à 4.
  • Sicut locutus est : duo en canon.
  • Sicut erat in principio : grand chœur conclusif à 5 parties (avec une Quinta pars entre le Tenor & le Bassus).

Les premières mesures de cette partition :

Magnificat du VIIIème ton de Claudin de Sermisy

2 commentaires à propos de “Claudin de Sermisy – Magnificat octavi toni

Laisser un commentaire