Fête de l’Exaltation de la Sainte Croix – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Christus factus est pro nobis - ton 5
 

Christus * factus est pro nobis obédiens usque ad mortem, mortem autem Crucis.
℣. Propter quod et Deus exaltávit illum, et dedit illi nomen, quod est super omne * nomen.
Le Christ s’est fait pour nous obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la Croix.
℣. C’est pourquoi Dieu l’a exalté et lui a donné le Nom qui est au-dessus de tout nom.

XIIIème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Respice Domine in testamentum tuum - ton 5
 

Réspice, * Dómine, in testaméntum tuum : et ánimas páuperum tuórum ne obliviscáris in finem.
℣. Exsúrge, Dómine, et júdica causam tuam : memor esto oppróbrii servórum * tuórum.
Souviens-toi, Seigneur, de ton alliance et n’oublie pas à jamais les âmes de tes pauvres.
℣. Lève-toi, Seigneur, et juge ta cause ; souviens-toi de l’opprobre infligé à tes serviteurs.

XIIème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Benedicam Dominum in omni tempore - ton 7
 

Benedícam * Dóminum in omni témpore : semper laus ejus in ore meo.
℣. In Dómino laudábitur ánima mea : áudiant mansuéti, * et læténtur.
Je bénirai le Seigneur en tout temps, toujours sa louange sera dans ma bouche.
℣. En le Seigneur se réjouira mon âme, les pauvres m’entendent et soient en fête.

XIème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - In Deo speravit cor meum - ton 5
 

In Deo * sperávit cor meum, et adjútus sum : et reflóruit caro mea : et ex voluntáte mea confitébor illi.
℣. Ad te, Dómine, clamávi : Deus meus, ne síleas, ne discédas * a me.
En Dieu, mon cœur a espéré, et j’ai été secouru, et ma chair a refleuri ; aussi de tout mon vouloir je le confesserai.
℣. Vers toi, Seigneur, j’ai crié, mon Dieu, ne sois pas sourd, ne t’éloigne pas de moi.

Xème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Custodi me Domine - ton 1
 

Custódi me, * Dómine, ut pupíllam óculi : sub umbra alárum tuárum prótege me.
℣. De vultu tuo judícium meum pródeat ; óculi tui vídeant * æquitátem.
Garde-moi, Seigneur, comme la prunelle de l’œil, sous l’ombre de tes ailes, protège-moi.
℣. Que de ta face sorte mon jugement, que tes yeux voient mon équité.