XVIème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Timebunt gentes - ton 5
 

Timébunt gentes * nomen tuum, Dómine, et omnes reges terræ glóriam tuam.
V/. Quóniam ædificávit Dóminus Sion : et vidébitur in majestáte * sua.
Les nations craindront ton nom, Seigneur, et tous les rois de la terre, ta gloire.
V/. Parce que le Seigneur a édifié Sion, et on l’y verra dans sa majesté.

Saint Pierre & saint Paul – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Constitues eos - ton 5
 

Constítues eos * príncipes super omnem terram : mémores erunt nóminis tui, Dómine.
V/. Pro pátribus tuis nati sunt tibi fílii : proptérea pópuli confitebúntur * tibi.
Tu les as établis princes sur toute la terre, ils feront mémoire de ton nom, Seigneur.
V/. En place de tes pères te sont nés des fils, en cela les peuples te loueront.

Noël – Messe de minuit – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Tecum principium - ton 2
 

Tecum princípium * in die virtútis tuæ : in splendóribus sanctórum, ex útero ante lucíferum génui te.
V/. Dixit Dóminus Dómino meo : sede a dextris meis : donec ponam inimícos tuos, scabéllum pedum * tuórum.
Au jour de ta puissance, je suis avec toi, moi le principe ; dans les splendeurs des saints, avant l’aurore, je t’ai engendré.
V/. Le Seigneur a dit à mon Seigneur : siège à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis l’escabeau de tes pieds.

Fête du Très-Saint Rosaire – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Propter veritatem - ton 5
 

Propter veritátem, * & mansuetúdinem, & justítiam : & dedúcet te mirabíliter déxtera tua.
V/. Audi, fília, & vide, & inclína aurem tuam : quia concupívit Rex * spéciem tuam.
Dans la vérité, la douceur & la justice, ta dextre te guidera merveilleusement.
V/. Ecoute, ma fille, vois & incline ton oreille : car le Roi est épris de ta beauté.

XVème dimanche après la Pentecôte – Graduel – Graduale Romanum 1905

Graduel - Bonum est confiteri Domino - ton 5
 

Bonum est * confitéri Dómino : et psállere nómini tuo, Altíssime.
V/. Ad an-nuntiándum mane misericórdiam tuam, et veritátem tuam * per noctem.
Il est bon de confesser le Seigneur, et de chanter ton nom, ô Très-Haut.
V/. Pour annoncer dès le matin ta miséricorde, et ta vérité pendant la nuit.