Programme du XIVème dimanche après la Pentecôte

Saint-Eugène, le dimanche 2 septembre 2012, grand’messe en rit romain traditionnel de 11h.

Le dimanche de la Providence (appelé aussi le dimanche des 2 maîtres).

« ‘C’est pourquoi, continue le Sauveur, je vous dis : Ne vous inquiétez point pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous vous vêtirez.’ Il ne veut pas que notre cœur se partage à la recherche, non seulement du superflu, mais même du nécessaire, et que, pour nous le procurer, notre intention se détourne de sa véritable fin, dans les actions que nous paraissons faire par un motif de miséricorde. C’est-à-dire qu’il ne veut pas que, tout en paraissant nous dévouer aux intérêts du prochain, nous ayons moins en vue son utilité que notre avantage personnel, et que nous nous regardions comme exempts de fautes, parce que nous ne voulons obtenir que le nécessaire et non le superflu. » Homélie de saint Augustin, évêque, IXème leçon des vigiles nocturnes de ce dimanche, au troisième nocturne.

  • Avant la messe : Toccata en mi mineur – Johann Pachelbel (1653 † 1706), organiste de la cathédrale de Vienne & à Nuremberg
  • Procession d’entrée : improvisation sur l’introït du jour
  • Propre grégorien du jour – Kyriale : Missa XI Orbis factor
  • Credo I
  • Pendant les encensements de l’offertoire, chant du Dirigatur du VIIIème ton – faux-bourdon parisien (édition de 1739)
  • Après la Consécration : O salutaris Hostia – d’après Dimitri Bortniansky (1751 † 1825), maître de la chapelle impériale de Russie
  • Pendant la communion : Prélude de César Franck (1822 † 1890), organiste de la basilique Sainte-Clotilde
  • Prière pour la France, faux-bourdon parisien du VIIIème ton (d’après l’édition de 1739)
  • Ite missa est XI
  • Après le dernier Evangile : Inviolata
  • Procession de sortie : Psaume CL – tradition du monastère de Valaam – adaptation Henri de Villiers
  • Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    Iconographie & les 3 leçons des nocturnes de ce dimanche, sur notre page Facebook.

    Un commentaire à propos de “Programme du XIVème dimanche après la Pentecôte

    1. Ca faisait longtemps que je n’étais pas allée à la messe sans chanter et quelle joie a été de vous entendre. Vous avez réussi à me donner la larme à l’œil pendant le O Salutaris, je ne voulais pas qu’il s’arrête, et puis le chant final, juste magnifique .
      Juste une petite remarque à faire. Quelque chose que j’avais déjà remarqué dans le chœur. Les basses vous chantez fort, mais alors à un point… Du coup on entend que vous. Lors du O Salutaris, j’ai trouvé ça très beau la voix mélodique sur les basse, mais du coup on entendait peu le reste et donc l’harmonie était difficile à entendre.

      Donc [mode 4ans] s’il vous plaît les basses, vous pouvez baisser le volume? [mode 4ans/off]

    Laisser un commentaire