Vous êtes chanteurs ou instrumentistes et vous souhaitez vous engager au service de la liturgie traditionnelle, n’hésitez pas à nous rejoindre !

La Schola Sainte Cécile chante dans la basilique Saint-Pierre de Rome au Vatican

Nous offrons des cours de chant gratuits chaque samedi de 16h30 à 17h30 : travail du souffle, pose de voix, vocalises, découverte du chant grégorien et du chant polyphonique.

Les Petits Chantres de Sainte Cécile - maîtrise d'enfants

Votre enfant a entre 8 et 15 ans et souhaite chanter ? Inscrivez-le aux Petits Chantres de Sainte Cécile (filles et garçons). Répétitions le mercredi à 18h30 et le dimanche à 10h30.

Retrouvez les partitions que nous éditons, classées par temps liturgique ou par compositeur. Elles sont téléchargeables gracieusement.

25 juillet – messe de saint Jacques le Majeur, fils du tonnerre

Vendredi 25 juillet prochain, le Chapitre Saint-Jacques-de-Compostelle nous demande de chanter, comme l’an passé, la messe de la fête de saint Jacques, ce que nous faisons bien volontiers.

Répétition : ce jeudi 24 juillet à 19h45
Messe: demain vendredi 25 juillet à 19h.

Fils de Zébédée et de Marie Salomé, saint Jacques est appelé le Majeur. Cette épithète lui vient de sa qualité d’aîné. Il est le frère aîné de l’apôtre saint Jean, et tous deux sont surnommés Boanerges, c’est-à-dire « fils du tonnerre » (Marc III:17) (l’épithète permet aussi de le distinguer de l’autre apôtre saint Jacques le Mineur, fils d’Alphée).
Saint Jacques est l’un des tout premiers disciples à suivre Jésus, et il est un de ses plus proches. Il participe, avec Pierre et Jean, à des événements importants : la Transfiguration, l’agonie de Jésus au Mont des Oliviers. Ce même groupe de trois apôtres est le seul à le suivre lorsqu’il va ressusciter la fille du chef de la synagogue. Enfin Jacques est cité parmi les témoins de la troisième apparition de Jésus après sa mort, sur les bords du lac de Tibériade (épisode de la pêche miraculeuse rapporté par saint Jean).
Jacques est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans le Nouveau Testament : « Il (Hérode) fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean. » (Actes, XII:2)

Nous chanterons à cette occasion des pièces tirées du Codex Calixtinus (Kyrie & Gloria tropés de la messe de saint Jacques, Dum pater familias, etc…), fameux manuscrit de la cathédrale de Compostelle, qui est une compilation de chants liturgiques, de cantiques de pélerins, de sermons, miracles de saint Jacques à Compostelle. Ce manuscrit, daté au plus tard de 1140, de première valeur, contient aussi une vingtaine de pièces de polyphonies en l’honneur de saint Jacques, qui sont parmi les plus anciennes que nous connaissions.

Programme du Xème dimanche après la Pentecôte

La descente du Saint-Esprit
par J. Blanchard - May de 1634 - Chapelle des Fonds Baptismaux, Notre-Dame de Paris


Saint-Eugène, le dimanche 20 juillet 2008, grand’messe de 11h.

(répétitions aux horaires habituels encore ce dimanche, horaires spéciaux à partir de dimanche prochain)

  • Propre grégorien du jour – Kyriale : Messe XI – Orbis factor
  • Procession d’entrée : Veni Creator des Jésuites, tiré des « Airs sur les Hymnes sacrez, Odes & Noëls pour chanter au Catéchisme » (1643) – musique attribuée au R.P. Charles d’Ambleville, s.j. († 1637) – « On concède l’indulgence partielle aux fidèles, où qu’ils se trouvent au cours de la XXIII Journée mondiale de la jeunesse, si au moins dans un esprit de contrition, ils élèvent leurs prières à Dieu Esprit-Saint pour qu’il pousse les jeunes à la charité et leur donne la force d’annoncer l’Evangile à travers leur vie. » (Sacrée Pénitencerie, 5 juillet 2008)
  • Credo I
  • Pendant les encensements de l’offertoire : chant du Dirigatur du IInd ton – faux-bourdon parisien (édition de 1739)
  • Après la Consécration : O salutaris sur le ton du récitatif liturgique de la préface – Henri de Villiers
  • Pendant la communion : Tantum ergo sacramentum – Henri de Villiers – adaptation sur Hanac Pachap, cantique en Quechua (musique anonyme jésuite, Cuzco, XVIIème siècle)
    Cantabile de César Franck (1822 † 1890), organiste & maître de chapelle de la basilique Sainte-Clotilde
  • Domine salvam fac Galliam – Prière pour la France, faux-bourdon parisien du IVème ton (d’après l’édition de 1739)
  • Ite missa est XI
  • Au dernier Evangile : Inviolata
  • Procession de sortie : Carillon de Westminster de Louis Vierne (1870 † 1937), organiste de Notre-Dame de Paris
  • Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    Programme du IXème dimanche après la Pentecôte

    Tableau de la cathédrale de Fribourg, Allemagne


    Saint-Eugène, le dimanche 13 juillet 2008, grand’messe de 11h.

  • Propre grégorien du jour – Kyriale : Messe XI – Orbis factor
  • Procession d’entrée : Benedictus qui venit – cantique du Chanoine Darros – versets du Benedictus (Luc, I-vv. 68 – 79), psalmodie du VIème ton, tradition de Coutance
  • Credo I
  • Pendant les encensements de l’offertoire : chant du Dirigatur du IVème ton – faux-bourdon parisien (édition de 1739)
  • Après la Consécration : O salutaris sur le ton du récitatif liturgique de la préface – Henri de Villiers
  • Pendant la communion : Ave verum – Sébastien de Brossard (1655 † 1730), maître de chapelle des cathédrales de Strasbourg, puis de Meaux (sous Bossuet)
  • Prière pour la France, sur le VIème ton royal – harmonisation traditionnelle de Notre-Dame de Paris
  • Ite missa est XI
  • Au dernier Evangile : Salve Regina
  • Procession de sortie : Cantique des trois enfants dans la Fournaise – VIème ton (Daniel 3, 57-56 – Action de grâce après la messe) – Maxime Kovalevky (1903 † 1988)
  • Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    Messe du 17 juin à Notre-Dame de Paris : les vidéos et les MP3

    En ce bel anniversaire du triple 7, nous publions un florilège de vidéos et de MP3 de la messe du 17 juin dernier à Notre-Dame de Paris, événement qui aurait été encore impensable il y a un an.

    J’ai mis en ligne sur YouTube 9 vidéos prise avec la caméra HD de mon frère et filmées par Fabien V. qui était dans le chœur (on peut donc très bien voir la cérémonie elle-même au maître-autel, en revanche la prise de son est assez décevante je trouve : trop proche, micro de la caméra peu adapté). Sur YouTube toujours, un sympathique fidèle, Jean-Baptiste P. a mis aussi d’autres vidéos prises depuis la nef (le son pris de loin rend beaucoup mieux compte de ce que nous avons chanté ce soir là.

    Merci à Fabien et Jean-Baptiste pour ces témoignages d’une cérémonie tellement symbolique et émouvante. Un choriste de Saint-Germain l’Auxerrois a eu la gentillesse également de faire une prise de son depuis la nef, ce qui permet d’avoir un bon témoignage de l’acoustique fabuleuse de Notre-Dame de Paris, et qui permet de corriger l’idée qu’on peut avoir de la musique uniquement sur les vidéos (pas toujours de grande qualité). Ces fichiers MP3 ont été aimablement mis en ligne sur le site suivant : http://www.tradi.free.fr/ndp-17juin2008/

    Procession d’entrée. Ave Maris Stella dit “des pèlerinages”.

    Chant du Gloria.

    Chant de l’épître par le sous-diacre.

    Chant de l’évangile par M. l’Abbé Iborra, faisant fonction de diacre.

    Chant du même évangile depuis la nef.

    Chant du Credo.

    Offertoire : Plain-chant : Ave Maria.

    Pendant les encensements de l’offertoire : chant de la sublime séquence de la dédicace Jerusalem & Sion Filiæ – prose d’Adam de Saint-Victor (c. 1112 † c. 1192), préchantre de la cathédrale de Paris – plain-chant recomposé au XVIIIème siècle par l’Abbé d’Haudimont, maître de chapelle de la cathédrale de Châlons-sur-Saône puis de Notre-Dame de Paris et de Saint-Germain L’Auxerrois (avant 1790) – selon la tradition, l’orgue figure les strophes impaires.

    Chant de la préface, du Sanctus et première partie du canon jusqu’à la consécration.

    Le chant de la préface et du Sanctus depuis la nef.

    Seconde partie du canon après la consécration. O salutaris hostia – François Giroust (1737 † 1799), maître de chapelle du roi Louis XVI.

    Le même O Salutaris Hostia de Giroust depuis la nef.

    Fraction, Agnus Dei, Confiteor chanté, début du grand motet de communion : Tantum ergo extrait du Pange lingua de Michel-Richard de Lalande (1657 † 1726), maître de la chapelle des rois Louis XIV & Louis XV.

    L’Agnus Dei depuis la nef.

    Postcommunion – Ite missa est.

    Salve Regina – Mot de remerciement de Monsieur le curé de Saint-Eugène – Procession à la statue de Notre-Dame de Paris : Sancta et immaculata – répons processionnel et invocation à Notre-Dame de Paris – plain-chant grégorien et faux-bourdon de Mgr Jehan Revert, maître de chapelle de Notre-Dame de Paris, arrangé à 5 voix mixtes par Olivier Schneebeli.

    L’Ite missa est, la bénédiction et le Salve Regina depuis la nef.

    Le Sancta et immaculata depuis la nef.

    Arrivé à la statue de Notre-Dame, celle-ci est encensée au chant du Magnificat royal – psalmodie attribuée au roi Louis XIII, faux-bourdon traditionnel à Paris depuis le XVIIème siècle (c’est au chant de ce Magnificat que Paul Claudel reçut, devant la statue de Notre-Dame, la grâce de la conversion aux secondes vêpres de Noël, 25 décembre 1886).

    Le même Magnificat, depuis la nef.

    Programme du VIIIème dimanche après la Pentecôte

    Agneau pascal, église Saint-Léonard d


    Saint-Eugène, le dimanche 6 juillet 2008, grand’messe de 11h.

    Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    Programme de la fête des saints Pierre & Paul

    Malosso : Saints Pierre & Paul


    Saint-Eugène, le dimanche 29 juin 2008, grand’messe de 11h.

    Télécharger le livret de cette messe au format PDF.

    Messe à Notre-Dame de Paris – les photos de Fanny

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    La Pieta du maître-autel, qui fut l’un des objets du vœu de Louis XIII.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    La messe est dite par notre curé au maître-autel.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    En pleine action ! 😉

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Magnifique trois chevaux néo-gothique aimablement prêté par la Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    La Schola en pleine action 😀

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris
    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris
    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Vue partielle du grand concours de fidèles (un millier probablement).

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    A la collecte.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Bénédiction du diacre avant l’évangile.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris
    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris
    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Messe solennelle à Notre-Dame de Paris – premières photos

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    La procession quitte Saint-Eugène dans le IXème arrondissement. Nous passerons au milieu des prostituées et des sex shop de la rue Saint-Denis en priant le chapelet 🙂

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Arrivée de notre colonne devant Notre-Dame de Paris. Nos deux pasteurs, les abbés Batut & Iborra.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    La Schola Sainte Cécile, avant la messe, dans les magnifiques stalles du chœur de Notre-Dame de Paris.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    L’élévation du corps du Seigneur, au maître-autel de la cathédrale.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    Après la messe, station à la statue de Notre-Dame de Paris, au chant du répons processionnel Sancta et immaculata Virginitas, suivant l’antique coutume de la cathédrale.

    Pèlerinage à Notre-Dame de Paris

    A la station, encensement de la statue de Notre-Dame au chant du Magnificat sur le ton royal. Que d’émotions ! On pense à la conversion de Paul Claudel à cet endroit au chant du même Magnificat, aux secondes vêpres de Noël (25 décembre 1886).